Gladius.ca

gladius.ca
Bonjour, invité

Québec, le 3 novembre 2009 - Après avoir réussi à obtenir les droits de concevoir au Québec des jeux de société mettant en vedette les personnages de films d’animation et d’émissions jeunesse les plus populaires, les Éditions Gladius International, le plus grand manufacturier de jeux de société au Canada, réussissent à acquérir les droits des personnages des licences préférés des garçons et des filles, soient Spider-Man et les Princesses de Disney.

 

Spider-Man and Friends
Il est vrai qu’avec un porte-folio rempli de personnages tels que Dora l’Exploratrice et son cousin Diego, Caillou, les Looney Tunes et le populaire Flash McQueen, il est de plus en plus facile pour l’entreprise de Québec de négocier des licences qui sont attribuées habituellement à des multinationales. « Pour Spider-Man, nous nous sommes présentés au kiosque de Marvel en 2008 lors du salon international des licences à New-York, et nous avons constaté avec surprise qu’ils connaissaient déjà notre travail. C’est flatteur et les négociations durent moins longtemps… » confie Marc Fournier, directeur recherches et développement chez les Éditions Gladius International.

 

« Le visuel de Spider-Man and Friends était plus facile à adapter à des jeux pour enfants, contrairement au Spider-Man original, qui vise un public plus âgé. Nous avons donc développé un jeu de mémoire et un jeu de poches, pour rejoindre les petits garçons qui sont souvent laissés pour compte dans le domaine des jeux éducatifs. » poursuit Marc Fournier.


Les Princesses de Disney
Les Éditions Gladius avaient déjà réussi à impressionner les gens de Disney en 2008, ce qui leur a valu le droit de mettre en marché des jeux mettant en vedette le populaire Flash McQueen et ses amis, du film d’animation Les Bagnoles. Cette année, l’entreprise revient à la charge avec un nouveau jeu mettant en vedette les princesses préférées des petites filles, celles-là même qui ont alimenté l’imaginaire de toute une génération.

Marc Fournier nous rappelle qu’il peut sembler facile de développer des jeux avec des visuels et des thèmes connus : « Il ne faut pas oublier que le jeu doit d’abord être amusant et intéressant pour les enfants. Un jeu, ce n’est pas juste un beau design, il faut que les enfants aient envie d’y rejouer. C’est toujours à ça qu’on pense quand on crée un jeu. ».

Viens au Bal avec les Princesses de Disney allie chance et mémoire et s’adresse aux jeunes filles entre 5 et 10 ans. Il est déjà disponible dans les boutiques de jeux et jouets.


-30-