Gladius.ca

gladius.ca
Bonjour, invité

Québec, le 7 novembre 2011 – Les Éditions Gladius International, c’est un véritable « success story ». Pourtant, Marc Fournier, son fondateur, ne l’a pas eu facile : en 1991, après des études pour devenir agent de conservation de la faune, il décide avec deux de ses amis de concevoir un jeu sur la nature, la flore et l’environnement. Le plan de base était bien simple : avec tout l’argent amassé par la vente du jeu, les trois jeunes entrepreneurs envisagent l’achat d’une pourvoirie afin de pouvoir se la couler douce… Mais on ne devient pas riche avec un jeu de société… Frappé de plein fouet par la réalité, le groupe est dissous et seul Marc Fournier persiste à croire au projet.

 

 

Aujourd’hui, Marc Fournier n’est toujours pas propriétaire d’une pourvoirie. Par contre, il est à la tête d’une entreprise en pleine expansion qui emploie plus de 25 employés à temps plein et qui met en marché plus de 600 000 unités de jeux de société cette année seulement, dont 18 nouveautés, jeux qui sont tous conçus et fabriqués au Québec.

Chaque jour, l’entreprise reçoit des accessoires pour ses nombreux jeux de société qui devront être assemblés à son entrepôt de Québec : des boîtes de pions, des dés, des cartes, des chronomètres, des planches de jeu, des règlements, etc. Une fois ces composantes mises ensemble, c’est jusqu’à 5 000 jeux par jour qui sont assemblés par l’équipe de la chaîne de montage.

« Nous avons la chance de concevoir au Québec des jeux mettant en vedette les personnages les plus populaires au monde. Même si le jeu met en vedette des personnages internationaux, le concept, lui, est québécois, et chacune des étapes de conception et de fabrication est faite chez-nous. », souligne fièrement Marc Fournier.

Avec toutes les propriétés intellectuelles que l’entreprise a négociées, comme Occupation Double, Atomes crochus, les princesses de Disney, Histoires de jouets, Dora l’exploratrice, Caillou, les Bagnoles, Spider-Man, Amos Daragon, La Classe de 5e et Le Cercle, pour ne nommer que ceux-là, les dirigeants sont conscients qu’ils commencent à déranger de plus en plus de gens dans l’industrie. La concurrence est forte et les concurrents perdent graduellement de l’espace sur les tablettes des commerçants québécois au profit des Éditions Gladius.

 

JEUX 100% QUÉBEC

Sollicitées à plusieurs reprises pour faire fabriquer leurs jeux en Orient, les Éditions Gladius International préfèrent encourager l’économie locale. Fervent défenseur des produits québécois, Marc Fournier créa en 2003 le guide Jeux 100 % Québec, qui informe les consommateurs au sujet des excellents jeux et jouets fabriqués chez-nous. En 2011, plus de 1 200 000 exemplaires de ce guide seront distribués.