Gladius.ca

gladius.ca
Bonjour, invité

Québec, le 10 février 2010 – « Lors de fouilles archéologiques, un égyptologue a découvert un jeu de société enfoui dans un coffre. Ce jeu aurait été conçu par un pharaon de l’Égypte ancienne. Lors de fêtes tenues dans son palais, le pharaon demandait à ses invités de construire une figure en forme de pyramide à l’aide de hiéroglyphes gravés sur des tablettes. Le pharaon couvrait d’or le joueur qui était le premier à terminer sa pyramide. »

 

C’est autour de cette histoire que Martin Tremblay, originaire de Chicoutimi, a créé La Pyramide du Pharaon, un tout nouveau jeu de cartes alliant chance et stratégie.

Cette idée, il l’avait en tête depuis quelques années : « J’ai commencé par imaginer un jeu sur le thème des pyramides et j’ai fait quelques recherches sur le sujet. Un jeu de cartes se prêtait totalement à ce que j’imaginais comme concept et je savais que ce type de jeu pouvait intéresser plusieurs générations. » raconte le concepteur.

Il faut dire que Martin Tremblay n’en est pas à ses premières âmes en matière de jeu de société : c’est à lui que nous devons Gangster et Gangster 2 Le Pro, deux jeux très populaires, qui ont d’ailleurs été qualifiés de Monopoly des années 2000.

Marc Fournier, directeur de la recherche et du développement chez les Éditions Gladius, a vu le potentiel du jeu dès le départ et a renouvelé sa confiance envers le concepteur de Saguenay : « Il n’est pas simple de trouver un jeu qui pourra intéresser tout le monde, les plus jeunes autant que les personnes plus âgées, et je pense que Martin a réussi cet exploit. Lors des tests, les gens voulaient rejouer immédiatement et nous demandaient où ils pouvaient acheter le jeu, et quand il serait disponible. Ça c’est un bon indice. »

 

-30-